Les pros de l'immobilier libres et performants !

7 étapes pour aller jusqu’au bout et atteindre tes objectifs de conseiller immobilier

S’appliquer à définir tes objectifs, même avec la méthode SMART ne te garantit pas de les atteindre. Croire que tout se joue au démarrage d’un plan d’action, c’est se fourvoyer. Le défi se poursuit après, quand il faut le traduire dans tes actions au quotidien pour le transformer en résultat. Entre les fois où tu n’arrives plus à avancer parce que tu es dans le brouillard, celles où ta “todo list” déborde et où tu deviens l’esclave de ton planning, tu trouveras de multiples raisons pour t’éloigner de la réalisation de ton objectif. Pour leur tordre le cou, je te détaille 7 étapes pour te donner les meilleures chances d’aller jusqu’au bout et d’atteindre tes objectifs de conseiller immobilier.

atteindre tes objectifs de conseiller immobilier

1- Identifier ce qui peut t’empêcher d’atteindre tes objectifs dans ton activité de conseiller immobilier

Tout le monde ne dispose que de 24 heures dans sa journée. 

Pourtant certains obtiennent des résultats qui forcent l’admiration pendant que d’autres font du surplace.

Manque de temps, de motivation, de savoir-faire ?

C’est souvent plus subtil, même si ce sont des raisons que l’on invoque en premier. 

Tu dois te donner des éléments pour allouer ton temps à ce qui compte le plus pour toi.

Si tu n’avances pas sur ton projet ou ton objectif, c’est que tu n’as pas suffisamment envie qu’il se réalise

Ton projet n’est pas encore assez précieux, ou essentiel à ton bonheur dans ta tête. Tu n’as pas pris le temps de lui donner ce pouvoir.

Celui de voir ce qu’il va :

  • t’apporter ;
  • changer dans ta vie ;
  • dans ton quotidien. 

2- Lister les objectifs qui te tiennent à cœur

Pour ne pas s’exposer au risque de ne pas aller jusqu’au bout d’un projet ou de ne pas atteindre ton objectif, il faut choisir celui qui va changer ta vie.

Pour cela, il faut te poser un court instant pour te demander pour chacun d’entre eux : 

  • quels résultats tu vas obtenir en le réalisant aussi bien du point de vue financier, mental, que de ton état émotionnel ;
  • quelles seront les conséquences sur ton activité, sur tes clients, tes collègues ou ton équipe, même sur ton entourage ;
  • que dois-tu changer dans ton organisation, dans tes compétences, pour te donner toutes les chances de réaliser cet objectif ?

En faisant cet exercice pour tes différents objectifs, tu vas pouvoir choisir celui qui est le plus important pour toi et tu mettras tout en œuvre pour le réaliser parce que tu auras à l’esprit tous les bienfaits que tu vas en retirer.

Tu éloignes ainsi le risque de ne rien terminer.

3- Savoir choisir ce qui est essentiel pour ton activité immobilière

Pour être efficace, il est préférable de se concentrer sur un seul objectif à la fois.

Après avoir listé tes objectifs, tu dois être en mesure de choisir celui sur lequel tu vas te concentrer en premier. 

Ton quotidien te donne de multiples occasions de le perdre de vue.

Accueil clients, prospection, prévisites, visites de biens, suivis vendeurs et acquéreurs, relance des actions commerciales, mises en place des outils marketing…, bien sûr, tout cela doit trouver sa place sur ton agenda.

Garde à l’esprit que :

  • la procrastination intelligente est un piège dans lequel beaucoup de professionnels de l’immobilier tombent ;
  • le seul moyen de l’éviter est de fixer clairement tes priorités ;
  • cela se concrétise en commençant ta journée par l’action qui te mène vers cet objectif.

Tu as compris que le nerf de la guerre pour un conseiller immobilier est de se garantir un stock de mandats par un flux permanent de contacts et de rendez-vous avec des vendeurs immobiliers. 

Développer ton activité doit se traduire au quotidien par un bloc de temps consacré à la réalisation d’un nombre d’actions de prospection à réaliser pour obtenir ton objectif de signature de mandats pour le mois.

Si tu débutes dans l’immobilier, tu ne pourras pas te lancer efficacement en cherchant à développer trop de canaux de prospection en simultané. 

Je te conseille de commencer par exploiter ton réseau personnel étendu pour développer ta base de prospect vendeur. Avec de la méthode, il recèle un potentiel souvent inexploité. Il te permet de progresser sur ta prospection téléphonique en t’exerçant sur un terrain plus familier et dont tu redoutes moins à priori l’hostilité ou la méfiance.

4- Planifier du temps pour atteindre tes objectifs de conseiller immobilier, c’est te rappeler ton envie de les réaliser

Si ton objectif est de signer 2 mandats exclusifs par mois sur ce trimestre, il te faut planifier les différentes actions que tu dois réaliser au quotidien pour y parvenir.

Pour découper ton objectif en petites tâches, exploite ton historique pour estimer combien :

  • de contacts vendeur tu dois réaliser ;
  • se convertissent en demandes d’estimation ;
  • de demandes d’estimation arrivent directement. 

Tu dois aller dans ce niveau de détail pour planifier tes sessions de travail et avoir des éléments pour calibrer de manière plus précise tes blocs de temps pour la prospection. 

Tu dois aussi prendre soin de prévoir large au début. Cela est d’autant plus vrai, si tu en profites pour remettre à plat tes techniques de prospection, et prendre le temps de les évaluer pour progresser. N’oublie pas que l’on parle ici d’un des objectifs que tu as choisi parce qu’il va potentiellement changer ta façon de vivre ton activité de conseiller immobilier. Te donner du temps pour le réaliser ne sera jamais vain, mais va t’aider à ne pas te frustrer et t’éviter de te décourager.  

 5- Savoir dire non à ce qui ne concerne pas ton objectif

Il est souvent difficile de détecter le moment où l’on se met soi-même dans la situation de ne pas atteindre ses objectifs. Nous avons déjà évoqué plus haut la procrastination intelligente qui s’évertue à te donner bonne conscience à faire des choses qui doivent être faites, mais ne vont pas contribuer à la réalisation de ton objectif. 

Avec l’incapacité à dire non, elle forme un duo efficace pour te détourner des objectifs à atteindre pour développer ton activité de conseiller immobilier. 

Tout comme la première, elle peut être à l’origine de ton découragement ou d’une perte de confiance en tes capacités, alors autant mettre le doigt dessus.

La meilleure façon d’en prendre conscience est de lister toutes les choses pour lesquelles tu as dit oui ces derniers mois. 

Reprends ensuite cette liste pour isoler celles qui n’étaient pas alignées sur l’atteinte de tes objectifs. Cela devrait te donner des pistes pour mieux organiser ton temps.

Si ton objectif est de ne traiter qu’en mandat exclusif parce que tu veux proposer des expériences de grande qualité à tes vendeurs immobiliers, apprends à décliner une proposition en mandat simple.

Si l’on te propose un nouveau projet, mais qu’il ne t’aide pas à avancer sur ton objectif, il te faut apprendre à dire non avec tact, diplomatie et empathie. 

6- Se souvenir que ce qui compte ce n’est pas de faire une action, mais de la terminer

Mettre un projet ou un objectif en pause pour attendre le bon moment n’est jamais la bonne option. 

Car il n’y a pas de meilleur moment que le prochain pas qui te rapproche de ton objectif réalisé. Si tu attends, il ne se passe rien.

Il ne suffit pas de faire, il faut aller au bout, même si tu as pris du retard, ou manqué une étape.

La philosophie “mieux vaut fait que parfait” s’applique à la réalisation de tes objectifs.

7- Apprécier ce que tu retires d’un objectif réalisé

Savoure le plaisir d’avancer et d’atteindre tes objectifs de conseiller immobilier prêt à disrupter ton secteur. C’est aussi l’intérêt du suivi hebdomadaire et mensuel que tu mets en place.

Célèbre ta victoire en te récompensant, mais prends aussi le temps de faire le point sur ce que tu ressens.

Car dérouler un processus et aller jusqu’au bout est le meilleur moyen de se débarrasser des fausses croyances, d’augmenter ta confiance en toi, en tes capacités à atteindre tes prochains objectifs. 

C’est important d’ancrer ce sentiment en toi pour l’utiliser quand tu baisses la garde et que tu te laisses aller à trouver de multiples excuses pour ne pas avancer.

Et toi, comment t’assures-tu au quotidien de rester focus sur ton “grand objectif” ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement le guide "Comment augmenter votre notoriété et votre chiffre d'affaires grâce à Facebook"

You have Successfully Subscribed!