Les pros de l'immobilier libres et performants !

8 Astuces Pour Survivre à une Crise Immobilière

Le marché de l’immobilier est un secteur qui connaît des crises tous les 10 ans environ. Certains conseillers immobiliers travaillent uniquement pour gagner de l’argent. Quand cela devient trop difficile, ils abandonnent. Ceux qui s’accrochent sont ceux qui aiment profondément le métier. Mais alors, comment tenir bon quand les épreuves s’enchaînent ? Comment résister à une crise immobilière ? C’est ce que nous allons voir aujourd’hui avec 8 leviers à prendre en compte pour bien développer ton activité de conseiller immobilier.

résister à une crise immobilière

1/ Sécuriser son activité grâce à une trésorerie de plusieurs mois

Quand tu te lances en tant que conseiller immobilier, les résultats ne sont pas immédiats. Tu vas mettre en place une stratégie, entamer une prospection et commencer à obtenir des rendez-vous.

Avant de signer des mandats et effectuer des ventes, quelques mois peuvent s’écouler. Compte également le délai entre la signature du compromis et l’acte définitif. En règle générale, le délai est de 3 mois.

Pour faire face à ce laps de temps sans revenu, je te conseille de démarrer ton activité avec une trésorerie d’au moins 6 mois. Évalue le montant nécessaire pour payer tes factures, te nourrir, te déplacer, etc. Prends le temps d’économiser cette somme avant de te lancer tête baissée.

De cette façon, tu pourras commencer dans de bonnes conditions et être beaucoup plus serein. On ne devient pas un top conseiller du jour au lendemain. Patience et persévérance sont tes meilleurs amis. 

2/ Aimer profondément le métier de conseiller immobilier

Si tu veux réussir ta carrière de conseiller immobilier, la base reste malgré tout d’aimer ce que tu fais. Tu dois être aligné avec ton activité pour qu’elle soit fructueuse. Sans amour, sans envie, on ne va pas bien loin. 

Quand tu travailles dans un secteur tel que l’immobilier, tu dois aimer être en contact avec différentes personnes, aimer résoudre leurs problèmes et relever des challenges. Tu dois aussi savoir rester motivé même si tu n’obtiens pas de rémunération dans l’immédiat. 

Je vais te donner quelques chiffres que je te conseille de bien garder en tête. Ils t’aideront à garder le cap en toutes circonstances et à relativiser :

➡️20 à 30 % de tes actions ne convertiront pas ;

➡️5 à 10 visites sont nécessaires pour décrocher une offre ;

➡️tu devras distribuer 1000 flyers pour obtenir un rendez-vous (qu’il faudra ensuite essayer de convertir en mandat de vente).

Un top conseiller aura besoin de seulement 3 ou 5 visites contre 15 à 20 pour un agent immobilier qui ne sait pas cibler les acheteurs. À toi de faire en sorte d’appartenir au bon clan et de mettre tout en place pour le faire. 

Si tu aimes véritablement ce que tu fais, que tu le fais pour les bonnes raisons et pas seulement pour l’argent, je te garantis que tu appartiendras au premier groupe. 

3/ Connaître son pourquoi pour résister à une crise immobilière

Je te l’ai toujours dit, que ce soit sur le blog, sur YouTube ou dans ma newsletter : sans travail, tu n’obtiendras pas de résultat. Il n’y a pas de secret. 

Alors oui je suis d’accord, il n’est pas toujours évident de garder la motivation, surtout dans les jours sans. C’est pour cela que tout conseiller immobilier qui souhaite performer doit avoir un « pourquoi », et ce, pour plusieurs raisons. 

Donner du sens 

La plupart des performeurs qui gagnent bien leur vie savent pourquoi ils sont là. C’est beaucoup plus profond que le simple désir de gagner de l’argent. 

Ton « pourquoi » représente ton but ultime, une valeur profonde, une forte croyance. C’est lui qui te pousse à te dépasser au quotidien et à sortir de ta zone de confort pour aller tout exploser. 

❓As-tu un projet qui te donne envie de faire péter tous les scores ? 

❓Quel chiffre d’affaires dois-tu atteindre pour réaliser tes rêves ?

❓Qu’est-ce qui te donne envie de déplacer les montagnes ? Ou qui ? 

❓Quel impact veux-tu avoir sur la vie des gens ? 

Bref, toutes ces questions t’aident à définir ton « pourquoi ». C’est une réflexion personnelle que chacun devrait avoir pour surmonter les épreuves et les coups de mou.

Tenir sur le long terme

Quand on se lance, on est super motivé. On veut tout pulvériser sur son chemin et on se jette corps et âme dans l’aventure. 

Ensuite, on essuie des refus, des échecs et notre énergie du début diminue petit à petit. On est fatigué, démotivé et rempli de doutes. C’est là que ton « pourquoi » est important. Si tu le gardes dans un coin de ta tête en permanence, c’est lui qui va te rebooster et te dire « ne baisse pas les bras, tu as des objectifs à atteindre, tu sais pourquoi tu le fais et tu connais la récompense à l’arrivée ! ».

Quand j’ai commencé en tant que conseiller immobilier, j’étais en alternance. Mon patron ne me versait aucune commission sur mes ventes. 

Qu’est-ce qui m’a fait tenir ? Ce n’est pas l’argent. Non, c’est la satisfaction de mes clients. Les voir le sourire aux lèvres, joyeux d’avoir trouvé la maison de leurs rêves, heureux d’avoir vendu pour réaliser de nouveaux projets. C’est ça qui m’anime au quotidien !

On ne convertit pas à tous les coups, mais quand on sait pourquoi on fait ce beau métier, on tient sur la durée. 

Être patient et résilient

Si tu as un « pourquoi » suffisamment fort et puissant, ce sera beaucoup plus facile pour toi d’être patient et résilient.

La confiance est longue à installer avec les prospects. Tu ne vas pas devenir la référence immobilière de ton secteur du jour au lendemain. 

Tu commenceras à te faire connaître via le porte-à-porte, puis via les réseaux sociaux ou encore sur les événements locaux. Au fur et à mesure, ils vont accrocher à ta personnalité, à ta manière de communiquer et réaliseront que tu es la bonne personne pour les aider. 

⏰ C’est un travail qui s’effectue sur la durée. 

4/ Mettre en place un plan d’action

Maintenant que tu as défini ton « pourquoi », tu sais ce qui va te stimuler au quotidien pour garder ta ligne de conduite. 

Il va maintenant falloir mettre en place un plan d’action pour atteindre tes objectifs professionnels immobiliers.

Dans un premier temps, détermine la somme nécessaire pour :

  • Vivre au quotidien : factures, activités, nourriture, essence, etc.
  • Épargner suffisamment d’argent pour te sécuriser et résister à une crise immobilière ;
  • Réaliser tes rêves.

Lorsque tu as listé toutes les recettes requises pour combler ces trois points, tu connais ton revenu mensuel cible pour les satisfaire. Tu peux désormais évaluer, selon le marché immobilier, combien de ventes tu dois effectuer pour l’atteindre.

Dans un second temps, tu vas pouvoir décliner toutes les actions nécessaires pour réaliser ces ventes. Ce n’est pas la tâche la plus agréable qui soit certes, mais cela va t’aider pour t’organiser. On le sait, l’organisation est souvent reconnue comme un point faible chez de nombreux professionnels de l’immobilier.

Pour t’aider, j’ai élaboré un modèle que tu peux télécharger si tu ne sais pas comment t’y prendre. C’est cadeau ! 🎁

5/ Célébrer chacune de ses victoires pour rester motivé

On l’a évoqué un peu plus haut, il y a des moments plus difficiles que d’autres. Le « pourquoi » aide à garder la motivation, mais ce n’est pas tout.

Pour réussir, tu dois prendre du plaisir. Ce n’est pas seulement fêter son chiffre d’affaires cible annuel. Tu dois te récompenser pour chaque victoire.

Comment faire ? C’est très simple.

  1. Prends chacun de tes objectifs et transforme-les en challenge.
  2. Dès que tu atteins un palier, tu te récompenses.

Pour te donner un exemple : si parmi tes objectifs, tu as noté de développer ta prospection téléphonique, convertis-le en petit challenge. Tu te dis que tu appelles 20 contacts en 2 h. Si tu y arrives, tu t’offres un cadeau. 

Adapte la récompense au bénéfice de l’objectif. Ne t’offre pas un nouvel appareil photo professionnel si tu as réalisé une petite action. En revanche, si tu exploses ton chiffre d’affaires annuel, fonce ! Le but reste tout de même de faire des bénéfices et pas l’inverse. 

Enfin, chaque fin de semaine ou chaque fin de mois, réalise un point pour voir si tes résultats concordent avec le plan d’action. Tu peux également chaque trimestre dresser un bilan pour te remettre en question et analyser tes actions. 

As-tu été assez présent en prospection ? Arrives-tu à cibler des acheteurs qualifiés ? La qualité des biens de ton portefeuille est-elle au rendez-vous ? Possèdes-tu assez de mandats ?

6/ Augmenter sa visibilité pour se faire connaître

Gagner en visibilité va te permettre de développer et de sécuriser ton activité. Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur les dépliants, en porte-à-porte, plus on te verra, plus on te reconnaîtra.

Et pour être reconnu, tu dois travailler ton personal branding immobilier. On en a déjà parlé, mais c’est primordial pour accroître ta notoriété sur ton secteur. 

Il va te servir à développer ton image de marque en ligne, mais aussi en direct grâce à divers supports de communication :

  • cartes de visite ;
  • brochures ;
  • courrier à en-tête ;
  • flyer immobilier ;
  • goodies ;
  • etc.

Ta tête, ton logo, ton slogan doivent être diffusés en masse pour développer une communauté autour de toi et devenir une figure emblématique de l’immobilier sur ton secteur. 

7/ S’entourer des bonnes personnes

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. » Ce proverbe africain résume bien l’essence même de la réussite grâce au collectif.

Un conseiller immobilier seul n’utilisera pas son plein potentiel. Travailler en équipe offre de nombreux avantages :

  • motivation ;
  • partage de connaissances et de savoir-faire ;
  • entraide pour atteindre les objectifs ;
  • échange d’idées ;
  • productivité décuplée ;
  • etc.

Si tu n’exerces pas au sein d’une agence et donc que tu n’as pas la chance de travailler au sein d’une équipe, entoure-toi de partenaires :

  • diagnostiqueur ;
  • artisans en bâtiment ;
  • jardinier-paysagiste ;
  • notaire ;
  • juriste ;
  • etc.

Grâce à eux, tu pourras offrir à tes clients un service premium. C’est bénéfique aussi bien pour toi, que pour eux, que pour les professionnels partenaires. 

Tu peux également faire appel à des experts du digital pour développer ta visibilité en ligne tels qu’un rédacteur web, un copywriter, un community manager ou autres. 

8/ Faire de la veille pour se tenir au courant des actualités 

Le monde immobilier bouge sans arrêt. Il y a toujours de nouvelles règles, lois, techniques de vente à connaître. 

Tu dois te tenir à jour des nouveautés et faire de la veille :

👉 Sois à l’écoute de l’actualité immobilière.

👉 Assiste à des salons.

👉 Participe à des masterclass.

👉 Fais de la veille sur YouTube et Google.

👉 Inscris-toi à des newsletters.

👉 Forme-toi en permanence. 

Collecter des informations pertinentes pour ton entreprise va te permettre de te démarquer de la concurrence. Prends la main sur ton secteur et deviens LA référence. 

Dernier petit point important : remets-toi toujours en question si les résultats ne sont pas au rendez-vous. As-tu suivi étape par étape le processus ? Qu’est-ce que tu peux encore améliorer pour aller plus loin ?

Bravo à toi disrupteur immobilier ! Tu sais maintenant comment résister à une crise immobilière. Tu as toutes les clés en main pour ne pas flancher. À toi de jouer !

Tu n’arrives pas à élaborer ton plan d’action ? Besoin d’un coup de main pour développer ton business de conseiller immobilier ? Pas de problème. Réserve un créneau dès maintenant pour bénéficier d’un coaching gratuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.